Les candidats

Retrouvez la liste complète des candidats

1. Lionel Descamps

ENSEIGNANT












Tête de liste

« Lubrizol, les bureaux de Poste ferment, le stationnement payant s’étend. Ça suffit ! Si vous votez pour notre liste, nous ferons de Rouen une ville en transition écologique par et pour les citoyens. Notre première mesure sera de mettre en place tout de suite la gratuité des transports pour tous. Il y urgence à redonner du pouvoir d’achat, dynamiser le commerce de centre ville et surtout dépolluer au quotidien la ville. »

2. Juliette Levesques

éTUDIANTe EN SCIENCES











POLITIQUES

« Comment demander aux citoyen.ne.s de faire des efforts si notre système démocratique local n’évolue plus ? J’ai décidé aujourd’hui de m’engager avec la liste Rouen, Notre Commune car je suis persuadée que l’élaboration des politiques publiques ne peut plus se faire sans l’avis et le contrôle des habitant.e.s.

Si l’on veut, on peut. Je suis persuadée qu’avec de la bonne volonté, nous pouvons changer notre système politique paternaliste, qui n’est plus adapté aux attentes d’aujourd’hui. Parce qu’une ville ne se gère pas comme une entreprise, proposons, ensemble, une politique innovante correspondant aux réels besoins des Rouennais.e.s. »

3. Basile Groeber

ETUDIANT meef en anglais

« À Rouen, des étudiants dorment dans leurs voitures. À Rouen, des étudiants ne peuvent pas payer leurs tickets de bus. À Rouen, l’université est restée ouverte pendant l’incident de Lubrizol. Que se passe-t-il dans notre commune ? La précarité augmente partout et le mépris de classe ne fait que grandir avec En Marche. 

Après m’être engagé à l’université de Rouen et pour ses étudiants, je souhaite m’engager pour Rouen plus largement. Votez pour nous et vous voterez pour vous ! Car c’est pour cela que nous ferons de la précarité notre ennemi juré, que la démocratie, par le RIC sera réintégrée, que la biodiversité par la règle verte sera protégée. En mars, faites comme moi, faites votre choix, votez pour Rouen. Votez pour notre Commune ! »

4. Emmanuelle Aracil

enseignante

 » Il faut tisser plus de lien social, faire vivre les associations de quartiers et veiller particulièrement à l accessibilité pour toutes les personnes, de tous âges, en situation de handicap. Dans la ville, dans les crèches et les écoles, dans les administrations, les lieux de culture et de loisirs, partout… »

5. Antoine Limare

PROFESSEUR D'HISTOIRE ET









Géographie

« La commune est la base de notre démocratie. C’est l’une des dernières élections qui intéressent encore. Ici comme ailleurs, les gens souhaitent avoir le contrôle sur leur vie, sur ce qu’ils mangent, ce qu’ils respirent … Ces élections municipales doivent participer au renouveau de la démocratie dans notre pays. La liste que nous vous proposons a pour ambition de redonner le pouvoir aux citoyens de cette ville, pour faire de Rouen, notre Commune. »

6. Gaël Le Garrec

aUXIlIaire de vie

« Aujourd’hui je m’engage dans la vie de ma commune car je me sens dans une urgence à agir devant toutes les détresses humaines et environnementales que je vois autour de moi !  Il n’est plus temps, pour moi, de faire confiance dans les soit disant « élites » qui nous gouvernent depuis des décennies et qui, visiblement, sont bien plus soucieuses de leurs intérêts privés (Lubrizol, Vinci…) que du Bien Commun ! Et par mon parcours d’engagements associatifs et professionnels, je suis convaincue que pour gérer le Bien Commun qu’est Notre Commune (le vivre ensemble, la dignité de chacun, le respect de l’environnement, la paix sociale), il est indispensable d’impliquer toutes les classes sociales et non pas la seule élite, issue du même milieu social favorisé… C’est pourquoi je souhaite participer à un collectif ouvert de « Citoyens ». Nous avons besoin de toutes nos expériences de vie, toutes nos intelligences et toutes nos sensibilités.
Mes priorités à moi, pour Rouen, sont: La gratuité des transports publics, les cantines Bios et Locales, la réduction collective des déchets, la plantation massive d’arbres dans la ville, la multiplication des espaces verts cultivables dans la ville, La réquisition et l’aménagement des logement vacants pour loger toutes les personnes sans abris. »

7. Jean-Yves Estiot

Retraité technicien







Industriel

« Je me suis engagé auprès de la liste, Rouen, Notre Commune car je suis d’accord avec son programme. Je soutiens, en particulier, l’une de ses mesures phares, la gratuité des transports en commun. C’est une mesure de santé publique mais aussi une mesure d’égalité sociale. Rouen est une ville polluée et réduire les gaz à effet de serre dans la ville, induits, notamment par le trafic automobile, me paraît essentiel. Grâce à la gratuité des transports, les Rouennaises et les Rouennais pourront aussi se déplacer plus librement quelque soit leur âge et leurs revenus. »

8. Saliha Berkani

Couturière

« J’ai décidé de m’engager au côté de la liste Rouen Notre Commune car je voudrais contribuer à améliorer la vie des citoyennes et citoyens dans mon quartier. J’habite au Mont-Gargan et il n’y a pas de structure d’animation pour les enfants de 4 ans. Le Centre du Petit Prince est trop éloigné du Mont-Gargan. Je souhaiterais que les petits soient accueillis au centre aéré de la maison de quartier tout comme les plus grands. Je voudrais aussi faire beaucoup pour les personnes âgées. Ne leur est proposé à la Maison de quartier que des jeux de société, ce qui est loin d’être suffisant. Il faudrait des animations culturelles pour nos aînés et aussi que ces derniers puissent profiter de sorties au grand air de temps en temps. »

9. Daniel Busnel

Retraité de l'éducation









Nationale

« Il s’agit bien de construire, et de bien construire, un avenir en commun.
Las de commenter le monde et de critiquer en vain l’époque,  il est l’heure de bâtir pour que les gilets de toutes couleurs s’inscrivent dans un projet commun :
« Survivre au fléaux climatiques et sociaux et retrouver tous ensemble le goût du bonheur ! »
L’organisation de notre commune et de notre communauté est l’affaire de toutes et tous, il n’est plus d’actualité de laisser à ceux qui font de la politique leur métier le pouvoir de décider de tout à notre place. Il importe que chacun d’entre nous, habitants de la municipalité et de son agglomération, prenne sa part pour que cessent les menaces socio-écologiques et œuvre pour que progresse les qualités de vie. Voilà pourquoi aujourd’hui je m’engage dans hésiter dans « Rouen Notre Commune », la seule liste 100% citoyenne ouverte et dont le programme correspond aux attentes de l’ensemble de la population. De cette liste la diversité est la richesse et l’unité la force.
Je suis sûr que cette élection va déplacer les lignes et nous sortir des fatalismes paralysants. Il est temps … »

10. Joseline Rouellé

artiste plasticienne

« Photographe et modèle artistique suite à un parcours bien rempli entre le « beau » et la misère, tout d’abord dans les secteurs culturels et sociaux puis en tant que psychologue du travail dans des associations d’insertion, je me présente à vous comme citoyenne qui ne décolère pas contre les injustices et discriminations faites à l’encontre des plus démunis.

J’ai choisi de porter le Gilet Jaune, couleur symbole qui met en lumière les abandonnés du système et leurs tourments.
Recherchant toutes ouvertures possibles qui permettent d’avancer vers les revendications déjà portées haut et fort depuis plus d’un an, j’ai donc rejoint la liste de Rouen Ma Commune, proche de mes préoccupations. »

11. Souleymane Konate

Formateur

« Mon engagement associatif depuis plusieurs années contre toute forme de discrimination et pour l’insertion sociale et professionnelle de nos citoyens en difficulté me conduit naturellement vers la liste de Rouen, Notre Commune. Je suis en accord avec son programme communal, notamment en ce qui concerne la mise en place de conseils citoyens de proximité dans les quartiers et la protection des droits des migrants. Je plaide, en effet, pour un accueil humaniste des femmes et des hommes (particulièrement les mineurs non accompagnés) qui choisissent Rouen comme ville de destination. »

12. Muriel Dufour

Chargée de clientèle

« Je m’engage auprès de Rouen Notre Commune pour promouvoir le développement des transports en communs partout et instaurer leur gratuité, pour éviter le bétonnage dans la ville au détriment des espaces verts, pour encourager l’ouverture de jardins potagers bio dans les écoles afin que les cantines proposent du 100% bio et local et pour créer des emplois locaux, lutter contre le chômage et la précarité. »

13. Nathan Casteler

technicien de cycles

14. Rachelle Guehi

Assistante paie et










ressources humaines

« Citoyenne, je me suis engagée auprès de Rouen notre commune pour soutenir la démocratie directe de la vie locale. Je crois que le referendum citoyen est un outil de coopération qui permettra de promouvoir et de garantir les intérêts communs des Rouennai.ses.

Nous aspirons tous et toutes à vivre dans une ville économiquement viable, socialement équitable avec une activité écologiquement soutenable.

Je supporte donc la gratuité des transports en commun car elle est créatrice d’activité économique et d’emploi, de lien social et de dynamisme territorial. »

15. Sahel Julienne

étudiant en géographie

16. Albane Louvet

Retraitée dans la santé







et comédienne

« Depuis toujours je milite pour les Droits de l’Homme et du Citoyen.ne; c’est pourquoi j’ai décidé de m’engager au côté de la liste Rouen Notre Commune. Je soutiens vivement son programme car il favorise l’implication citoyenne et vise à instaurer plus de démocratie au sein de la commune. Je suis favorable aussi à la mise en place de Conseils citoyens de proximité dans les quartiers, dotés d’un budget participatif, pour permettre aux habitantes et habitantes de peser réellement sur la vie de la cité. Enfin, je suis d’accord avec la proposition de Réferendum d’Initiative Populaire à l’échelon local et je considère que c’est l’une des mesures phares de Rouen, Notre Commune. Cette mesure permettra, en effet, non seulement de consulter régulièrement les Rouennaises et les Rouennais mais aussi d’organiser une votation citoyenne, chaque fois, qu’un grand sujet ou projet sera proposé par la municipalité et les élus locaux. »

17. Bernard Berger

Libre penseur

18. Geneviève Favre

Enseignante en français

« La liste menée par Lionel Descamps est la seule liste qui offre aux habitants de Rouen des moyens pour contrôler réellement la gestion de la ville en mettant en avant de vrais outils démocratiques : les captations vidéo des séances du conseil municipal mais aussi l’obligation pour tout représentant élu d’informer et de rendre des comptes très précis comme le droit pour les électeurs de révoquer des élus à mi -mandat. La gestion de la catastrophe de Lubrizol par la mairie, la métropole comme la préfecture ont montré ques ces représentants ont délibérement favorisé les intérêts économiques au détriment de la santé des habitants. C’est une scandale que les élus locaux soient à ce point soumis aux intérêts de multinationales capitalistes comme Lubrizol. Aucune transparence, des chiffres et des résultats d’analyses partiaux et manipulés ; jamais la parole n’a été donnée aux citoyens. Et ceci continue : Lubrizol a partiellement réouvert et aucun élu n’a proposé une réunion pour informer les élécteurs des bilans des différentes réunions. Et nous pouvons tirer les mêmes conclusions sur d’autres questions majeures comme l’urbanisme, les transports publics que nous, nous voulons gratuits, et pas seulement le week end…
La municipalité doit devenir un outil dans les mains des jeunes, des travailleurs et des retraités afin que les décisions n’aboutissent pas à une gestion opaque en faveur d’intérêts privés mais correspondent aux valeurs et aux besoins de la majorité des habitants : que le mot de commune retrouve pleinement son sens de collectif et de solidarité face à la destruction des services publics, au désengagement constant de l’Etat comme aux appétits des capitalistes.
En tant qu’enseignante, syndicaliste, militante révolutionnaire pour le socialisme, je participe à cette liste qui représente sur la ville de Rouen la continuation du combat contre la casse sociale orchestrée par Macron et accompagnée localement par la majorité PS à la Métropole et ses alliés. »

19. Daniel Pinot

Retraité de l'éducation










nationale

« Je rejoins la liste « Rouen, Notre Commune » car c’est une liste résolument citoyenne, largement ouverte aux Rouennais-es qui le souhaitent et qui partagent les mêmes valeurs humanistes. Elle propose que chacun puisse réellement s’investir dans la vie de sa commune et contrôler le respect des engagements pris par les élus-es communaux. L’instauration d’un Référendum d’Initiative Citoyenne atteste de sa volonté de faire avec et pour les Rouennais-es. »

20. Catherine Gaubert

Psychologue

« Participer à la liste Rouen notre commune, c est croire en un avenir meilleur, fondé sur les valeurs d’altruisme, de solidarité, de partage, d’écologie. Comment ne pas être écoeuré de tant d’accroissement d’inégalités sociales au profit de quelques nantis, de cette économie basée sur la pétrochimie, déclenchant ainsi des catastrophes écologiques (lubrizol)et un climat de toute façon irrespirable à Rouen à longueur de temps ? La liste Rouen notre commune propose une ville plus verte, des transports gratuits, une police de proximité, le bien être au quotidien ; la solidarité, l’enthousiasme, la bienveillance, le pragmatisme sont des valeurs portées par la liste Rouen notre commune, qui doit mettre à bas tous les cynismes qu’ils soient financiers, bureaucratiques, macronistes. »

21. Maëlig Moreau

étudiant en philosophie

22. Anne Coatmen

Auxiliaire puéricultrice

23. Jean-Baptiste Paul

enseignant en économie







et droit



24. Mirjam Tautz

Enseignante d'allemand

25. Thomas Mitterlé

iNGénieur commercial

26. Angélique Ristic

Enseignante

27. Morgan Colin

Travailleur social

28. Marie-José Douet

Retraitée institutrice

« J’ai décidé de rejoindre la liste Rouen, Notre Commune car je suis d’accord avec son programme et avec la vision qu’elle défend, celle d’une société plus juste et plus solidaire. Je considère aussi que c’est une liste qui s’engage activement contre le projet de retraite du gouvernement, la casse des services publics et qui milite aussi pour la défense et les droits des migrants. lnstitutrice à la retraite, militante syndicaliste et politique depuis de nombreuses années, j’habite Rouen et j’ai vu les conditions de vie et de travail des habitants-es des quartiers populaires ainsi que celle des territoriaux de la mairie s’aggraver progressivement. Cette situation est la conséquence des politiques d’austérité menées, par le gouvernement et par certains élus locaux tant dans la ville qu’à la métropole. Les Rouennais-es doivent pouvoir être consultés et décider des choix à faire pour redynamiser les quartiers et permettre à tous et toutes de vivre dignement. C’est pourquoi, je suis favorable à la mise en place des transports en commun gratuits au sein de la métropole, à l’extension des logements sociaux et au développement des activités sportives, culturelles et artistiques dans les quartiers. Je pense aussi qu’il est possible de vivre dans un environnement sain et je juge la gestion de l’incendie de l’usine Lubrizol tout à fait déplorable. En effet, la prise en charge de la population a été presque inexistante et cette dernière n’a toujours pas obtenu la vérité sur les origines de cet incendie ainsi que sur les conséquences de cette catastrophe au plan écologique et sanitaire. »

29. Jean Burel

Retraité

30. Caroline Andriot-Saillant

Enseignante en français

31. Jean-Daniel Degenaers

Ingénieur qualité

« Mon engagement : Servir au mieux mes concitoyens et aider à une plus grande justice sociale. »

32. Elise Lemardelé

AssistantE d'édition

« Je suis candidate sur la liste Rouen notre commune en tant que citoyenne.

Je souhaite que chaque rouennais/e puisse participer à la vie démocratique et politique de sa ville.

La justice sociale est au cœur de mes préoccupations et je souhaite que Rouen propose un accès privilégié au logement et aux transports notamment.
Je souhaite également que soient mises en œuvre des alternatives pour aller vers une transition écologique qui bénéficie à toute personne, sans distinctions. »

33. Jean-Luc Gaillard

Cheminot retraité

« Il est normal pour moi de soutenir la liste Rouen, Notre Commune, vu mon histoire personnelle. Je suis ce que l’on appelle « un émigré de l’intérieur » car je viens de Carmaux et suis fils, petit-fils et arrière-petit-fils de mineurs. Ce que je retiens, tout particulièrement, de mon histoire familiale, c’est une certaine ténacité et une farouche envie de me battre pour l’égalité.

Je suis d’accord aussi avec les propositions de Rouen, Notre Commune en ce qui concerne la démocratie, l’écologie, le social et la culture.

Il y a à Carmaux un monument dédié aux Victimes du travail, j’aimerais qu’en fin de mandat, à Rouen, il y ait aussi un monument qui soit un peu la réplique de celui de Carmaux, un monument consacré à la mémoire des Rouennais, blessés par ou victimes de l’Industrie. »

34. Sandrine Flore

Animatrice territoriale

« J’ai décidé de m’engager auprès de Rouen, Notre Commune car je suis d’accord avec son programme. Engagée dans l’éducation et l’animation depuis 30 ans, je me retrouve totalement dans les propositions de cette liste, en ce qui concerne la démocratie, l’écologie et la culture. Je suis aussi sensible au fait que cette liste ait pour ambition de faire de Rouen, une ville digne et solidaire basée sur des valeurs humanistes, en redynamisant les quartiers et en luttant contre la précarité, notamment. »

35. Pierre Robine

Professeur des écoles

36. Christiane Espanet

Auxiliaire de vie

« Je suis adhérente à LFI et citoyenne rouennaise. Avec les propositions de la liste « Rouen Notre Commune », quoi de mieux que de se porter volontaire pour agir au niveau de la commune où je vis. De part mon expérience dans le bénévolat au sein des associations caritatives, j’ai vu des jeunes et des personnes âgées dans la précarité insupportable. Je souhaite apporter des idées pour plus d’humanité et de bien vivre dans le quotidien des Rouennaises et des Rouennais. »

37. Alain Floch

Retraité de la poste

« J’habite Rouen gauche depuis 18 ans dans un quartier populaire…et qui doit le rester: (les pépinières St Julien), , tout en y développant des espaces verts nombreux en y plantant des arbres de qualité,ce qui fait défaut à Rouen en général.
La réhabilitation du quartier des pépinières doit être exemplaire en ce domaine et il ne faut pas reproduire la bétonisation qui a été faite de « l’ex » place des chartreux!
Les citoyens doivent être consultés sur tous les projets importants.
La liste citoyenne ROUEN NOTRE COMMUNE me semble être porteuse de cette vision des choses de par sa composition et ses objectifs. »

38. Sabine Dubois

Professeur de français

39. Julien Vanhee

Conseiller Principal










d'éducation

40. Sonia Piccoli

Retraitée

41. Alex Rouillard

Sans emploi

42. Christine Moreau

Retraitée

« J’ai décidé d’être candidate sur la liste Rouen, Notre Commune, car j’adhère totalement à son programme. Tout d’abord, je suis particulièrement sensible au fait que cette liste s’engage à faire de Rouen, une ville digne et solidaire, qu’elle ait pour intention d’accueillir les migrants, notamment les mineurs isolés et qu’elle ait décidé aussi de s’investir en faveur des sans-abris. Je suis aussi d’accord avec le fait que Rouen, Notre Commune, ait inscrit dans son plan communal la redynamisation des quartiers de la rive gauche et des Hauts de Rouen. Enfin, je soutiens l’une de ses mesures phares, la gratuité des transports. »

43. Thierry Levesques

Avocat

« Nous vivons désormais dans une Métropole et une grande partie du patrimoine fondamental de ROUEN ainsi que les plus importantes compétences de la commune y ont été transférés. Or le fonctionnement de la métropole est opaque et l’élection de son président n’est que le reflet indirect du vote des citoyens aux municipales. Il résulte de combinaisons politiques entre forces partisanes. Il n’est pas logique que le Président de la métropole de Rouen ne soit pas le maire de Rouen où que la désignation de ce magistrat ne résulte pas du vote direct des citoyens. Il faut investir les débats « métropolitains », les communiquer, les rendre plus transparents, instaurer un véritable lien entre la commune et la métropole et permettre à terme de faire en sorte que les organes délibérants et exécutifs de la métropole de Rouen puisse représenter un tant soi peu les rouennais et leurs intérêts. »

44. Josette Lesne

Retraitée

« J’ai toujours été au côté des plus faibles, des plus démunis et des moins représentés au sein de la population. De par mon métier d’assistance sociale, métier que j’ai exercé pendant de nombreuses années, j’ai été constamment confrontée à la misère sociale et à la précarité d’une grande partie de nos concitoyennes et concitoyens. Aujourd’hui, j’ai décidé de m’engager auprès de la liste, Rouen, Notre Commune, car c’est une liste qui inscrit justement, dans son plan communal, la lutte contre la pauvreté. Je suis d’accord aussi avec les propositions de Rouen, Notre Commune sur la démocratie, l’écologie, le social et la culture. »

45. Jean-Claude Duboc

comédien

« J’ai décidé d’être candidat pour la liste, Rouen Notre Commune, parce que je suis d’accord avec son programme culturel qui propose de multiplier les lieux de création artistique et favoriser l’accès de toutes et tous à la culture et aux loisirs. Des lieux vacants existent à Rouen, et je pense qu’il est possible de les transformer en véritables universités populaires, en résidences d’artistes ou bien alors en espaces d’expression et de création où les artistes pourront se rencontrer régulièrement et exposer leurs œuvres. Il s’agira, par ailleurs, de mieux soutenir les Maisons de jeunes et Maisons de la culture qui existent dans les quartiers car ils sont des lieux de mixité et d’éducation populaire. Enfin, il sera possible aussi de développer l’expression théâtrale sous toutes ses formes, notamment le théâtre de rue. »

46. Brigitte Varin

Retraitée de l'éducation








nationale

47. Jean-Pierre L'Hermitte

Retraité prothésiste








dentaire

48. Marie-Paule Gouyon

Professeur des écoles

49. Philippe Lethullier

Retraité artisan

50. Carole Burel

Professeur d'éducation







musicale

51. Christian Virard

animateur

52. Marie-Armelle Denis

Retraitée technicienne








de laboratoire

« J’ai rejoint la liste Rouen, notre commune car son programme correspond complètement à ce que je souhaite pour les rouennaises et les rouennais. »

53. Jean-Luc Deschamps

Professeur de sciences







économiques et sociales

54. Corinne Delahais

Présidente d'association

55. Raymond Gadal

Retraité pétroplus

Farida Majdoub

DIRECTRICE DE CAMPAGNE

« Je soutiens la liste Rouen, Notre Commune et j’ai accepté d’en être la directrice de campagne pour plusieurs raisons. C’est une liste composée de militantes et de militants mais aussi de citoyennes et citoyens venus de différents horizons. Rouen, Notre Commune est aussi une liste qui prône la démocratie directe et affirme que la gestion communale est l’affaire de toutes et tous. Elle se propose de susciter le pouvoir d’agir citoyen et de consulter les Rouennaises et les Rouennais sur tous les choix politiques de la ville, notamment ceux qui seront faits en matière d’investissements communaux. De plus, c’est une liste qui s’engage à repenser la ville sur des bases plus humaines et plus solidaires, en luttant contre la pauvreté, la précarité et toutes les formes de discrimination. Enfin, Rouen, Notre Commune se donne pour objectif de faire de Rouen une ville moins polluée où l’on pourra mieux vivre et mieux respirer. »